Plan d’aménagement de la région de Keewatin

Le Plan d’aménagement de la région de Keewatin a été approuvé en juin 2000. Ce plan définit les orientations stratégiques devant guider l’utilisation du territoire et des ressources dans la région de planification de Keewatin. Une copie complète du plan est disponible en cliquant ici.

La région de planification de Keewatin

La région de planification de Keewatin est montrée ici. La plupart des résidants de la région vivent dans sept (7) hameaux soit : Arviat, Baker Lake, Chesterfield Inlet, Coral Harbour, Rankin Inlet, Repulse Bay et Whale Cove.

Principaux thèmes de planification

Le Plan d’aménagement de la région de Keewatin traite des principaux thèmes suivants :

  • Aires d’utilisation par les communautés et autorité locale
  • Protection environnementale et conservation de la faune
  • Exploration et production minières, pétrolières et gazières 
  • Ressources patrimoniales 
  • Infrastructures régionales et de transport
  • Recherche scientifique
  • Impacts cumulatifs et surveillance des écosystèmes
  • Remise en état et surveillance des sites de déchets

Projets proposés dans la région de planification de Keewatin 

Tout projet proposé dans la région de planification de Keewatin qui nécessite un permis ou une autorisation d’une agence compétente en matière d’utilisation du territoire doit faire l’objet d’un examen de conformité au KRLUP par la CAN.

De manière générale, le projet proposé sera déterminé conforme au KRLUP lorsque la CAN considère qu’il s’agit d’un type d’utilisation envisagé ou conforme aux principes du KRLUP. 

La Commission transmettra la détermination et toute recommandation aux agences compétentes concernées en matière d’utilisation du territoire.

Dans le cas d’un projet conforme au plan d’aménagement, la Commission transmettra également le projet proposé ainsi que la détermination et toute recommandation, à la Commission du Nunavut chargée de l’examen des répercussions pour l’examen préalable, sauf si le projet proposé est exempté de l’examen préalable en vertu de l’Annexe 12-1 de l’Accord.